Après la décision prise hier, lundi, par les autorités de l’Enseignement pré-universitaire concernant l’annulation des notes de cours au baccalauréat unique de cette année en Guinée, le correspondant de Guineematin.com à Kindia a rencontré certains enseignants et candidats à cet examen pour demander comment ils réagissent à cette décision.

Certains enseignants applaudissent déjà cette décision. Selon eux, cela permettra de lutter contre certaines malversations dans les écoles. « Je suis très content de cette nouvelle du département qui permettra non seulement de lutter contre les notes fantaisistes qu’on donne aux élèves dans les écoles. Et puis, ça motive les élèves à redoubler d’efforts en classe », estime monsieur Boubacar Bah, enseignant.

Pour Aliou Kanté, un autre enseignant, cette décision ministérielle n’aura aucun impact sur les magouilles qui se font dans les écoles. « Je ne vois aucune importance de cette décision du département. Les corruptions se font entre les écoles et certains cadres du département. Sinon, comment on peut retrouver quelqu’un qui n’a pas fait le baccalauréat à l’université. C’est un faux débat », dénonce-t-il.

Du coté des candidats, l’essentiel est d’accentuer les cours de révisions afin de décrocher le baccalauréat. « Pour moi, cette décision ne me dit absolument rien. Je suis actuellement concentré sur les révisions parce que c’est cela l’essentiel », a dit Mariam Soumah, élève en TSS.

Enfin, Laila Sylla, elle, pense que cette décision est venue tardivement. « On devrait prendre cette décision à temps. Moi, j’ai déjà de très bonnes notes de cours. Et, nous sommes à quelques mois des examens. Franchement, c’est regrettable ».

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Tél. : 620 74 80 10

Commentaires