Elhadj Mouloukou Souleymane Camara Préfet de Télimélé

Elhadj Mouloukou Souleymane Camara
Préfet de Télimélé

Connus pour leur opposition à tous les régimes qui ont dirigé la Guinée depuis les indépendances, les fils et filles de Télimélé veulent déroger à cette habitude pour manifester, non plus éternellement contre, mais cette fois, pour soutenir les actions du président de la République en exercice.

« C’est un carnaval qui commencera demain, samedi, à 10 heures et qui se terminera par un meeting géant à la Maison des Jeunes », annonce le préfet de Télimélé qui a joint Guineematin.com au téléphone.

« L’initiative est née depuis un moment et a été soutenue par l’ensemble des citoyens ressortissants et résidents qui veulent voir notre préfecture se développer. Parmi les acteurs de cette manifestation, il y a des gens qui ne sont pas de la mouvance présidentielle, qui l’affichent clairement, mais qui aiment voir leur préfecture bénéficier des actions de développement du professeur Alpha Condé… », disait notamment le préfet de Télimélé, Elhadj Mouloukou Souleymane Camara, citant quelques réalisations du gouvernement et des promesses qu’il souhaiterait voir réalisées par le pouvoir actuel.

« En plus des autorités locales, vous avez la notabilité, le syndicat, la société civile et tous les acteurs que vous connaissez. Nous sommes en symbiose pour le bonheur et l’avenir radieux de notre préfecture », a ajouté le maire de Télimélé, Elhadj Alpha Oumar Bantayah Bah, au téléphone de Guineematin.com

Parmi les projets qu’ils espèrent voir réalisés par le gouvernement Alpha Condé, le maire de Télimélé a cité, évidemment, la route Kindia- Télimélé- Gaoual, l’achèvement de l’adduction d’eau à Télimélé (dont le projet date de plus de dix ans), la voirie urbaine de Télimélé, l’octroi d’au moins un mégawatt d’électricité avec le projet Kaléta, l’aménagement de ce que le maire a qualifié de « points noirs » entre la commune urbaine et certaines sous préfectures pour mieux désenclaver la préfecture ; notamment les collines de Wonkou (sur la route de Santou), Loûbha (sur la route de Gougoudjé), Gabé (entre la CR de Gougoudjé et la préfecture), la colline de Kourba (sur la route de Ley-Miro dans la préfecture de Pita, via Koussy), etc.

À en croire Elhadj Alpha Oumar Bantayah Bah, la commune urbaine dont il est le maire sera renforcée dans cette manifestation de demain, samedi 9 août 2014, par la présence des sous préfectures comme Gougoudjé, Sinta, Sarékaly, etc.

Parmi les officiels attendus à cette manifestation, on cite le ministre des Travaux publics et son homologue de la Communication, le gouvernorat de Kindia…

Commentaires