Témoignage de monsieur Lansana Bissiri Sylla, président du district Plusieurs heures après le naufrage d’une embarcation qui transportait officiellement 61 personnes, l’envoyé spécial de Guineematin.com a rencontré le président du district de Kakoutoulaye, Lansana Bissiri Camara, tout de même heureux de retrouver sa première femme parmi les rescapés de cette barque…

 

A l’hôpital préfectoral de Forécariah, le président du district de Forécariah a dit avoir été informé de ce naufrage quelques minutes seulement après la prière de 14 heures. « On nous a demandé d’envoyer des secours », explique-t-il à Guineematin.com, ajoutant que la barque quittait son district Kakoutoulaye pour le port de Benty.

Aux dires de monsieur Bissiri Camara, ce sont des ‘’blancs qui travaillant dans les mines de Forécariah qui ont sauvé ceux qu’ils ont pu secourir’’.

A en croire ce père de famille, marié à trois femmes et président du district de Kakoutoulaye, parmi les neuf morts confirmés (puisque leurs corps ont été retrouvés), il y avait 3 corps de Farmoriah (dont 2 femmes), 2 femmes originaires de Miliagbé, une femme de son district (Kakoutoulaye), 2 enfants de Benty Tombo, et une femme venue de Conakry (et dont le corps se trouve encore ce samedi à l’hôpital préfectoral de Forécariah).

Enfin, même si Monsieur Lansana Bissiri Camara est heureux de retrouver sa femme parmi les rescapés, il reste toujours inquiet pour les nombreux disparus de ce naufrage dont 7 sont de Kakoutoulaye.

A rappeler qu’un dixième corps a été retrouvé ce matin, peu après l’entretien que Guineematin.com a eu avec le président du district de Kakoutoulaye.

Abdoulaye Oumou, envoyé spécial de Guineematin.com à Forécariah

Facebook Comments