Mr. Boubacar Barry    Préfet de Tougué

Mr. Boubacar Barry
Préfet de Tougué

En marge d’une rencontre tenue dans la salle de délibération de la Préfecture de Tougué, le lundi 18 août 2014, au cours de laquelle les services préfectoraux, les élus locaux et les sages ont félicité monsieur le préfet pour sa confirmation à la tête de la Préfecture, la situation de la maladie hémorragique à virus Ebola a été longuement débattue.

Le préfet de Tougué, Boubacar Barry, après avoir fait un aperçu général sur cette maladie mortelle et les efforts fournis par les autorités du pays et les partenaires, a passé la parole au Directeur Préfectoral de la Santé (DPS) de Tougué pour d’amples informations.

Prenant la parole, Docteur Moussa Kourouma, DPS de Tougué, a rappelé que cette maladie a fait son apparition au début de l’année 2014 en Guinée Forestière où, malgré les dispositions prises pour la circonscrire, nos coutumes et mœurs ont facilité sa propagation dans notre pays et dans les pays voisins, la Sierra Leone et le Libéria.

Au cours de cette rencontre, les participants ont convenu de respecter les règles d’hygiène par le lavage des mains à l’eau et au savon, la sensibilisation de leurs concitoyens sur les dangers de cette maladie avant d’exprimer leur inquiétude pour le cas particulier de la commune urbaine et de la commune rurale de Koïn qui reçoivent des véhicules chaque semaine en provenance de la Guinée Forestière, l’épicentre de la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Dans ces deux communes considérées à risque, il a été retenu la surveillance et la sensibilisation, tant au niveau des gares routières que dans les familles.

Notons que dans toutes structures sanitaires de la Préfecture, des dispositifs contenant de l’eau savonneuse ont été installés.

Pour le cas de Tougué, toutes les commissions ont été mises sur pied. Signalons que depuis l’apparition de cette maladie, aucun cas n’a été signalé à Tougué, tout comme dans toute la région administrative de Labé.

La rencontre à pris fin par la mise à la disposition des participants d’un numéro spécial, le 622 350 778 pour signaler tout cas suspect ou de malade d’Ebola dans la cité d’Alpha Abdourahmane Koïn.

Mamadou Adama Baldé pour guineematin.com

Commentaires