Amadou Diouldé Diallo, Sadio Barry, Union européenne, audience, Bruxelles, Europe, Après la tournée européenne qui a pris fin par la conférence tenue à Paris le 15 novembre, le journaliste historien, Amadou Diouldé Diallo, s’est rendu à Casablanca, le siège de l’AIPS Afrique dont il est le vice-président pour une série d’activités à mener sur le terrain.

C’est dans ce cadre qu’il s’est rendu- du 25 au 27 novembre- à Marrakech qui abritait le sommet mondial sur les droits de l’homme.

Au siège de l’aips Afrique à Casablanca, il a été surtout question des préparatifs du 78e congrès de l’aips prévu à Montevideo en Uruguay du 14 au 18 avril 2015.

C’est au terme de ce travail que Amadou Diouldé Diallo est arrivé hier nuit à New York pour la suite de sa tournée américaine sur l’histoire du Fouta Djallon et la lutte contre le Manden Djallon.

On se rappelle que c’est à New York qu’il avait animé sa première conférence, le 5 octobre dernier, avant de se rendre successivement en Hollande, en Belgique, en Allemagne et en France.

De New York, Saliou Diallo pour Guineematin.com

 

Commentaires