TPI MamouComme nous l’avions annoncé précédemment, le procès du complice présumé de Mamadou Camara- un présumé bandit qui avait été lynché par les taxis motards à Hôré Mamou- a commencé ce mercredi 31 août 2016 dans la salle d’audience du tribunal de première instance de Mamou, a constaté Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la préfecture.

Après plus de 2 heures de débat, le nommé Boubacar Sow, allias Baaben, a nié les faits qui lui sont reprochés. D’ailleurs, il s’est présenté sous le nom de Boubacar Camara et dit ne pas être « Babeen », malgré les témoignages de ceux qui disent l’avoir reconnu.

S’étant présenté comme chauffeur de taxi, il a été désavoué par les responsables du bureau syndical des taxis motos, qui disent n’avoir jamais enregistré ce dernier chez eux comme conducteur de taxi.

Pour sa part, Thierno Alseny Sow, la victime, est revenu largement sur ce qui s’était passé. Il a accusé le même Boubacar Sow de l’avoir menacé de le tuer par un couteau s’il faisait du bruit.

Finalement, l’audience a été renvoyée au mercredi 14 septembre prochain, pour pouvoir faire comparaître les témoins de Boubacar (dont son maître). Car Boubacar Sow (ou Camara) a dit que ce jour il était bien à son boulot avec son maitre Moussa…

A suivre !

De Mamou, Habib Samaké pour Guineematin.com

Tél. : 623093998

Facebook Comments