Drogue 1.jpg0Comme nous l’annoncions précédemment, une grande quantité de chanvre indien a été présentée par la gendarmerie nationale aux journalistes dont un reporter de Guineematin.com dans la matinée de ce mercredi 24 août 2016, à Sanoyah, dans la préfecture de Coyah.

Face aux journalistes, le porte parole de la gendarmerie nationale, le commandant Mamadou Alpha Barry, a salué la réussite de ce coup de filet. « Le crime organisé bat son plein à Conakry et ses environs. Les forces de défense et sécurité veillent au grain. Une unité mixte composée de la douane, de la gendarmerie nationale, des groupements d’intervention rapide, ont réussi à démanteler un réseau de trafiquants de drogue du 6 mars à nos jours ».

Sanoyah, drogue, gendarmerie Pour ce qui est du mode opératoire de ces unités, ce responsable de la communication de la gendarmerie a rappelé que : « ces 2,5 tonnes de chanvre indien ont été saisis avec différents modes d’opération. La drogue était dissimilée dans les sacs de riz, dans des capots de véhicules, etc.», a-t-il dit.

Concernant la situation de ces trafiquants, l’officier de communication de la gendarmerie nationale a annoncé toutes les 27 personnes dont 13 femmes ont été déjà déférées pour le respect du délai de la garde à vue.

Par ailleurs, le Haut commandement de la gendarmerie, par la voix de son porte-parole a tenu à mettre en garde : « la Guinée ne sera pas un pays de narcotrafiquants » ; et, c’est pourquoi, il sollicite la collaboration de tous pour ne pas faire de notre pays, la plaque tournante du trafique de drogue.

A rappeler que les 2,5 tonnes de chanvre indien ont été embarqués devant les journalistes dans un camion  pour l’école de la gendarmerie de Sonfonia où, selon le commandant Mamadou Alpha Barry, la quantité va être gardée avant une autorisation de la justice pour son incinération.

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél.: (00224) 620 848 501

 

Facebook Comments

Guineematin