Ismaël Diallo, Guinéen vivant en Angola, LuandaCe sont des agents d’un service privé de sécurité qui l’ont agressé dans sa boutique à Katinto, Rocha Pinto ! Ismaël Diallo est un compatriote ressortissant de la préfecture de Dinguiraye. Il vit à Luanda (Angola) avec sa femme et ses 3 enfants.

Avant-hier, mardi 21 octobre 2014, un agent d’une société de sécurité privée entre dans la boutique de monsieur Ismaël et demande 500 kwanzas (l’équivalent de 5 dollars US, en monnaie locale). Devant le refus du guinéen à s’exécuter, l’agent angolais demande alors la nationalité de son interlocuteur et aussi ses documents de séjour : « Vous n’êtes pas habilité à vérifier la légalité ou pas du séjour des étrangers », oppose de nouveau Ismaël. Et, c’était suffisant pour lui valoir des coups et blessures ! L’agent se serait même fait aider par ses collègues qui l’attendaient dans la voiture pour asséner des coups sur le ressortissant guinéen.

Des cas de ce genre sont légion dans la capitale angolaise. Très souvent, nos compatriotes sont victimes d’injustice de toute sorte et de violence dans ce pays. D’autres payent leur présence ici de leur vie. Malheureusement, de nombreux jeunes Guinéens- qui fuient la misère et la mal gouvernance de la Guinée- continuent d’affluer en Angola qu’ils considèrent comme un eldorado sans connaître la dure réalité…

De Luanda (Angola) Mamadou Koumy Diallo pour Guineematin.com

 

Facebook Comments