Madina9Une cinquantaine de malades sont actuellement au centre de traitement d’Ebola (CTE) de Donka qui a une capacité d’environ 80 patients Mais, ce qui semble plus grave que la l’inquiétude des agents de MSF de voir ce centre refouler du monde, ce sont les décès communautaire et surtout les « non identifier »… Très souvent, les citoyens se plaignent à Conakry d’avoir vainement appelé le 115 (numéro vert pour informer ou demander des informations sur Ebola) sans répondant ou avec des promesses de venir rarement honorées à temps. Il arrive qu’une personne décède et que son corps soit « abandonné » toute une journée, voire même plus sans qu’il n’y ait aucun « spécialiste » pour « ramasser » le corps suspect.

Aujourd’hui, beaucoup de commentateurs s’interrogent sur efficacité des propagandes de sensibilisation sur Ebola, alors que l’Etat et les partenaires techniques n’assurent même pas leur rôles les plus élémentaires…

En attendant les vidéos illustratives et suffisamment éloquentes de cette situation, Guineematin.com vous propose ci-dessous quelques des images de ce mardi 14 octobre 2014 à Madina PharmaGuinée, au CTE de Donka et au cimetière du Cameroun :

Madina

 

Commentaires