Un mort et 3 blessés graves, c’est le lourd bilan de l’effondrement d’une mosquée en chantier survenu dans journée du mardi 30 septembre dernier à Missirah, un quartier relevant de la commune urbaine de Pita, a appris Guineematin.com d’un confère basé dans cette préfecture.

Selon Souleymane Bomboli Barry, correspondant local de la radio GPP FM Foutah,  cette mosquée qui a été construite en 2002 par l’Agence des Musulmans d’Afrique a été totalement détruite par la tornade qui s’est abattue ce mardi sur la ville de Pita, entre 15h et 16 h.

A l’intérieur de cette maison de Dieu des maçons et leurs assistants s’activaient à des travaux de carrelage. La dalle est tombée sur quatre personnes. Une des victimes, Mamadou Oury Bah (18 ans) a trouvé la mort sur place. Les trois autres qui ont été évacués d’urgence à l’hôpital préfectoral de Pita souffrent de traumatisme crânien.

Cette mosquée avait perdu un de ses minarets au mois de juillet dernier, suite à la décharge électrique d’un coup de tonnerre.
Cet accident de travail dramatique et regrettable met en cause l’entrepreneur qui a construit la mosquée. Il est accusé par les citoyens du quartier de n’avoir pas respecté le dosage dans le mélange du ciment et du sable.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Commentaires