Soriba Sorel Camara, gouverneur de la ville de Conakry

Soriba Sorel Camara, gouverneur de la ville de Conakry

Un présumé bandit a été arrêté cette nuit à Hamdallaye par deux gardiens qui sécurisaient les lieux. Il appartenanit à un groupe de quatre (4) personne. Les trois autres ont réussi à fuir. Les populations, sorties massivement, refusent que le présumé voleur soit remis à la police. Elles réclament la présence des médias et la garantie du gouverneur que l’interpellé ne sortira pas avant d’être jugé.

« C’est un groupe de quatre (4) bandits qui sont arrivés ici à 3 heures du matin. Ils ont tiré en l’air et barré les deux voies de la route Le Prince. Nous nous sommes cachés. Et, nous avons attendu que le tireur s’apprêtent à recharger son fusil pour nous ruer sur lui. Ses trois compagnons ont réussi à fuir… », explique à Guineematin.com l’un des deux gardiens qui ont maîtrisé ce présumé bandit.

Depuis le petit matin, la foule s’est massée sur les lieux et refuse jusqu’à présent (8 heures 49’) de livrer le présumé voleur. « Nous voulons le remettre au gouverneur en personne et devant les médias », rétorquent les habitants en très grand nombre à Hamdallaye pharmacie.

 

Selon un des jeunes interrogé par Guineematin.com, les agents de sécurité libèrent chaque fois qu’un voleur leur est remis et ce dernier risque de revenir régler des comptes. Par ailleurs, les habitants de Hamdallaye veulent que les médias viennent couvrir la remise de ce voleur et montrer que ceux qui mènent des attaques dans la zone ne viennent pas de Hamdallaye…

Guineematin.com est actuellement présent à Hamdallaye Pharmacie pour vous

Commentaires