La justice guinéenne vient de condamner Ibrahima Sory Camara de Dabondy à 18 mois de prison ferme et à deux millions de francs guinéens d’amende. Ce militant très connu de l’UFDG a été « reconnu coupable d’injure, d’outrage et de diffamation à l’endroit du chef de l’État », a-t-on annoncé, sous des cris de désapprobation des responsables et militants du principal parti de l’opposition guinéenne.

Ce communicant de l’UFDG a été poursuivi (et donc condamné) pour avoir posté une vidéo sur Facebook où il a parlé d’une réunion qui aurait été tenue au palais présidentiel Sékhoutouréa pour incendier le marché de Madina, le plus grand marché de la capitale.

Il a aussitôt été conduit à la prison civile de Coronthie. Mais, les avocats de la défense dénoncent une condamnation politique et annoncent qu’ils vont interjeter appel.

A suivre !

De Kaloum, Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin