Guineematin.comNotre confrère, Louis Espérance Celestin, directeur de la publication de l’hebdomadaire ‘’Journal  d’Afrique’’ aurait été arrêté cet après-midi suite à une plainte du directeur de l’ARPT, a appris Guineematin.com de certains confrères.

Depuis qu’on a appris l’interpellation de notre confrère, Guineematin.com a tenté à plusieurs reprises sans succès de joindre le journaliste sur son téléphone portable.

« On ne peut pas accepter ces genres de pratiques. C’est Celestin même qui m’a appelé vers 14 heures pour m’annoncer qu’il est au tribunal de première instance (TPI) de Kaloum, qu’il a été arrêté et qu’on lui a signifié qu’il y avait un mandat de dépôt contre lui. Donc, qu’il doit aller directement en prison », disait au téléphone de Guineematin.com Baïla Bah, Directeur du journal, ‘’Guinée en Marche’’, joint au téléphone à 16 heures 53’, précisant que notre confrère a publié trois ou quatre parution expliquant des fraudes téléphonique avec des appels internationaux qu’on reçoit avec des numéros guinéens.

Pour sa part, Alpha Abdoulaye Diallo, Directeur de publication du journal ‘’le Populaire et membre membre de l’AGEPI (association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante) se dit scandalisé par cette interpellation ! « Effectivement, on nous a fait savoir qu’il y a un problème qui l’oppose au patron de l’ARPT. Mais, nous pensons qu’il y a d’autres voix de recours pour régler ces genres de problèmes.C’est scandaleux, révoltant et impardonnable qu’un directeur national d’une agence se permette de mettre en prison un journaliste, d’autant plus que les délits de presse sont dépénalisés en Guinée ».

 

Facebook Comments