Dans la soirée d’hier, vendredi, Aboubacar Makissa Camara, Directeur national des impôts a conféré avec les représentants des médias guinéens pour annoncer la fin de la vente libre des vignettes. Accusé d’avoir fait un deal avec les opérateurs de vente pour son enrichissement personnel et celui de son patron, le ministre du Budget, Makissa Camara a essayé de clarifier la question.

Selon le directeur national des impôts, les opérateurs de vente des vignettes au titre de la taxe unique sur les véhicules cette année auront un montant fixé préalablement par le ministère du budget.

A en croire Makissa Camara, le montant et même la clé de répartition entre les partenaires de l’Etat guinéen dans cette vente sont déterminés à l’avance. Orange Money, l’Office de la Poste Guinéenne (OGP), UBA, Orabank et la Banque Sahélo-Saharienne pour l’Investissement et le Commerce (BSIC) se partageront trois cent millions de francs guinéens sur l’Ensemble des ventes. Et, le partage se fera au prorata des ventes que chacun de ces partenaires aura pu réaliser.

Enfin, il importe de rappeler que la vente libre des vignettes au titre de la Taxe Unique sur les Véhicules (TUV) pour l’année 2017, qui a commencé le 29 mars, a expiré hier, vendredi 21 juillet. Et, à partir de ce samedi, 22 juillet 2017, tout achat de vignette est désormais majoré d’une pénalité de 25% de sa valeur initiale.

Après l’article paru hier, Guineematin.com vous propose la communication du Directeur national des impôts en vidéo :




Vidéos réalisée par Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com