Elhadj Sidiki Doumbouyah est une des victimes de la BADAM. Sa particularité est de ne pouvoir pas marcher. Handicapé, il se déplace quand même partout où les victimes de la BADAM sont conviés.

Ce matin, devant des journalistes, dont un représentant de Guineematin.com, cette autre victime témoigne :

« J’ai placé tout mon argent ici, à la BADAM : 580 millions GNF. J’avais quatre (4) femmes, deux m’ont quitté. C’est le président Alpha qui m’avait dit de venir placer mon argent dans cette banque. Il a dit qu’après les législatives, je serais remboursé.
On a échangé face à face et le président m’a même donné son numéro… »
Mamadou Alpha Baldé reviendra sur tous les éléments concernant la manifestation des victimes de la BADAM ce jeudi 7 août 2014.

Commentaires