Le Tribunal de Première Instance de Kindia a condamné hier vendredi 16 juin 2017, un chauffeur à 10 ans de prison ferme pour avoir violé une fille de 12 ans à Tanènè (préfecture de Dubréka), rapporte le correspondant local de Guineematin.com qui a assisté l’audience.

C’est un fait qui remonte en 2012, quand Jean louis Orphely chauffeur de profession, âgé de 20 ans à l’époque a abusé de MCS, jeune fille de 12 ans. L’acte a eu lieu à Tanènè, dans la préfecture de Dubréka, au cours d’un de ses voyages sur Fria.

Appelé à la barre ce vendredi, l’accusé a d’abord reconnu les faits à lui reprochés avant d’expliquer les circonstances de son acte. « Je résidais au quartier Bellevue (Conakry) quand j’ai décidé de me rendre un matin à Fria à pieds accompagné de mon chien. Après 3 jours de marche, la pluie m’a trouvé un jour auprès d’une concession. J’ai jugé nécessaire de me réfugier sur la terrasse de cette maison. Quelques minutes plus tard une fille est sorite pour se brosser et j’avais froid. J’ai pris alors un bois et je lui ai donné un coup sur sa tête. Elle est tombée, je l’ai envoyée alors dans une forêt et j’ai abusé d’elle. Mais, durant tout ce temps elle ne s’est pas réveillée. Pour moi, elle avait rendu l’âme. Et je me suis changé rapidement et continué mon chemin », a-t-il expliqué.

Ensuite, l’accusé est revenu sur les circonstances de son arrestation. « Après plusieurs minutes de parcours, il y a 2 jeunes qui sont venus à moto pour me poser certaines questions et finalement avec cette conversation, ils ont compris que c’était moi l’auteur de ce viol », a-t-il dit.

Devant le juge, la victime a reconnu immédiatement son agresseur.

Dans ses réquisitions, le ministre public a d’abord douté de la mentalité de l’accusé qui voulait rejoindre Fria à pieds avant de demander au juge de le condamner à 10 ans de prison ferme pour son acte.

Pour sa part, l’avocat de la défense a répliqué qu’il doutait sur sa l’état mental de l’accusé.

Après plusieurs minutes de débat houleux entre les 2 camps, le président du tribunal a alors condamné Jean Louis Orphely à 10 ans de réclusion criminelle.

De Kindia, Sékou Komoya Kaba pour Guineematin.com

Tél : 620 74 80 10

Facebook Comments