IRDED, Thierno Souleymane BaldéDes droits des manifestants politiques arrêtés et détenus dans les prisons guinéennes sont violés. Et, c’est pour protester contre cela que leurs parents ont animé une conférence de presse ce mercredi 8 juillet 2015, en collaboration avec l’Institut de Recherche pour la Démocratie et l’Etat de Droit (IRDED), a appris Guineematin.com à la maison de la presse.

Les parents des victimes et Me Thierno Souleymane BALDE, le président de l’IRDED et avocat des détenus ont donc voulu interpeller l’opinion publique sur la détention de ces personnes arrêtées à l’occasion des manifestations politiques.

« Il y a eu un certain nombre de personnes qui ont été arrêtées, jugées et condamnées au niveau des tribunaux de première instance : Dixinn, Mafanco, et Dubreka.  Nous avons fait appel contre ces condamnations et nous attendons que les dossiers soient transférés à la cour d’appel pour  que le procès soit organisé. Mais, jusqu’à présent, dans certains tribunaux de première instance, les dossiers ne sont pas transférés à la cour d’appel », a révélé l’avocat.

Fustigeant cet état de fait, Maître Thierno Souleymane indiquera que cela est contraire aux articles 386 et 420 du code de procédure pénal et l’article 110 du code pénal : « Lorsqu’un citoyen est condamné, il a le droit de transférer son dossier au niveau de la cour d’appel. Une fois que cela est violé, ce sont des choses qui ne peuvent pas permettre le maintien de la paix et de la quiétude sociale. », a indiqué l’avocat.

Pour Thierno Souleymane Baldé, il y a assez de problèmes au niveau du fonctionnement de notre justice. « Il faut qu’il y ait une prise de conscience au niveau de toute les autorités judiciaires pour sensibiliser les magistrats afin que la loi soit appliquée correctement », a-t-il dit.

Enfin, certains parents de détenus, présents à cette conférence, ont demandé du soutien aux personnes de bonne volonté pour que leurs enfants soient libérés.

Yacine Sylla pour Guineematin.com

Tel : (+224) 628 71 71 56

Facebook Comments

Guineematin