A la mi-journée de ce mercredi, 20 septembre 2017, une folle rumeur de meurtre d’un jeune manifestant s’est emparée de la Cité de Kamsara. Tombé inerte et transporté d’urgence à l’hôpital ANAIM de Kamsar, « le jeune est encore vivant », a confié un médecin à l’envoyé spécial de Guineematin.com sur place.

Sur le terrain, les échauffourées se poursuivent avec beaucoup d’intensité, surtout depuis que les agents de la sécurité ont déployé des machines et des outils de nettoyage pour dégager la route à l’aide d’une grue.

Au téléphone de Guineematin.com, on avait annoncé que des tirs à balles réelles avaient tué un jeune manifestant. Mais, le constat de notre envoyé spécial a révélé autre chose. Non seulement le jeune concerné est en vie, mais il n’aurait pas été atteint par une balle. Le médecin trouvé sur place, pense plutôt que le jeune encore non identifié, aurait été bastonné…

A suivre !

De l’hôpital de Kamsar, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments