Docteur Tom Frieden, CDCLe Directeur du Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC), le Dr. Thomas Frieden, est en Guinée pour constater l’impact de l’épidémie d’Ebola, évaluer les activités de riposte, écouter les autorités du pays, les partenaires internationaux et nationaux, le personnel de santé, afin de mieux adapter la riposte pour stopper cette épidémie.

La Guinée est la dernière étape du voyage du Dr. Frieden, en Afrique de l’Ouest. Il a visité au préalable, le Libéria et la Sierra Leone. Il est accompagné du Dr. Tom Kenyon, Directeur du Centre pour la Santé globale, un des centres du CDC. Ils sont arrivés à Conakry le 29 août.

Au cours de sa visite en Guinée, le Dr. Frieden sera reçu par une délégation gouvernementale, le Ministre de la Santé Rémy Lamah, les responsables du Centre de coordination sous régionale de l’Organisation Mondiale de la Santé, et toutes les parties prenantes à la lutte contre cette épidémie. Il évaluera les défis posés à la Guinée dans ses efforts de lutte contre l’épidémie d’Ebola. Il aura des réunions avec les diplomates en poste en Guinée sur la réponse de la communauté internationale contre l’épidémie d’Ebola.

Dr. Frieden visitera le centre de traitement et de prise en charge d’Ebola de Médecins Sans Frontières (MSF) à l’hôpital Donka et rencontrera des malades d’Ebola guéris.

Il présidera une réception en l’honneur des agents de santé impliqués dans la lutte contre Ebola et offrira des livres de médecine aux étudiants de médecine volontaires, chargés d’effectuer les contrôles sanitaires à l’aéroport de Conakry.

Le CDC est l’agence nationale de santé publique chargée aux Etats Unis de la mission de protéger la population des risques liés à la santé, la sûreté et la sécurité, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur des Etats Unis et ceci de façon continue. 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Il y a actuellement plus 70 experts du CDC en Afrique de l’Ouest dont, 27 en Sierra Leone, 21 au Libéria, 15 en Guinée, 6 au Nigéria et 1 au Ghana. Ceux-ci apportent une assistance technique aux agences nationales de santé publique des pays de la région pour prévenir, détecter et freiner la propagation de l’épidémie d’Ebola. Depuis l’annonce de cette épidémie en Mars 2014, le Gouvernement Américain, à travers l’USAID, a engagé plus de 19,5 millions de dollars dans le cadre de la lutte contre Ebola. Ce financement a servi entre autres, à fournir une assistance technique, des médicaments, des équipements de protection des agents de santé, des laboratoires d’analyses et de diagnostic, la formation des agents de santé, la mise en place de campagnes de communication et de sensibilisation des populations.

Communiqué de l’ambassade des États Unis à Conakry

Commentaires