Dans la matinée de ce lundi, 25 septembre 2017, les jeunes et femmes du quartier Koliady 2, préfecture de Kindia, sont dans la rue pour réclamer Mamy Camara et sa fille Aïssata Camara, qu’ils disent avoir été kidnappés par Elhadj Bambo Fofana, qui est du même quartier, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kindia.

Selon les manifestants interrogés au quartier Koliady 2 par notre correspondant local, Mamy Camara avait vendu un domaine à Elhadj Fofana qui y a d’ailleurs construit une maison d’habitation.

Plus tard, Mamy Camara a vendu une autre parcelle à Elhadj Bambo Fofana. Et, il y a trois jours, ce dernier s’est rendu au domicile de Mamy Camara pour l’inviter chez lui afin d’aller visiter la nouvelle parcelle. Mais, en partant, la fille de Mamy, Aïssata Camara, âgée seulement de 3 ans a commencé de pleurer et son père a décidé donc d’aller avec lui.

Seulement, depuis, Mamy et sa fille ne sont pas revenus à la maison. Interrogé, Elhadj Bambo Fofana aurait avoué être sorti avec les victimes sans trop expliquer où elles se trouvent. Il a finalement été interpellé avec son garçon, Mamoudou Fofana, également suspecté d’avoir participé à ce que les populations appellent depuis hier un kidnapping.

Ce matin, les jeunes et les femmes sont sortis manifester leur mécontentement, barricader la route qui relie Pastoria à Télimélé et exiger les deux portés disparus.

Actuellement, le Colonel Moussa 2 Diallo, commandant de la gendarmerie territoriale de Kindia essaie de calmer les nerfs des protestataires. Le commandant est sur le terrain avec plusieurs autres responsables locaux dont monsieur Abdoulaye Bah, le président de la délégation spéciale de Kindia, monsieur Kabinet Diawara, secrétaire général chargé des collectivités locales de Kindia…

A suivre !

De Koliady 2 (Kindia), Mamadouba Sylla pour Guineematin.com