Après le président du groupe Alliance Républicaine, Docteur Ibrahima Deen Touré de l’UFR, le reporter de Guineematin.com, qui cherche à savoir un peu plus sur le déroulement de la session budgétaire, a rencontré le président du groupe parlementaire « Libéral Démocrate », Docteur Fodé Oussou Fofana. Au cours de leur entretien, plusieurs questions ont été abordées, notamment sur les faits marquants de la dernière session budgétaire, les motifs de l’absence de l’honorable Aboubacar Sylla des commissions recomposées, mais également le « faux pas » du vice-président de l’UFDG en lisant les chiffres du budget dans son discours lors de la clôture de la session budgétaire.

Décryptage !

Guineematin.com : Qu’est-ce qui vous a marqué lors de la session budgétaire qui vient de s’achever ?

Honorable Fodé Oussou Fofana : D’abord, il faut dire que nous avons difficilement entamé cette session parce que nous sommes restés pendant un mois sans aucun élément. Le gouvernement n’était pas prêt et vous savez que c’était la session budgétaire. On attendait d’avoir le projet du budget qui est venu tardivement. La seconde chose, il faut dire que pour une fois, les députés ont travaillé en harmonie au niveau des commissions et au niveau des inter-commissions.

Le premier volet, c’était le volet recettes. On s’est rendu compte que le gouvernement n’avait pas suffisamment mobilisé, toute tendance confondue. Nous avons dit au gouvernement qu’il y avait des poches encore qui restent. Il faut que le gouvernement mobilise plus d’argent. Cela a été fait, il faut le saluer. C’est pourquoi, nous avons dû voter le volet recettes du budget.

Concernant le volet dépenses, on a vu beaucoup d’incohérences et nous avons compris qu’il y avait beaucoup de marchés de gré à gré et que le gouvernement dépensait beaucoup d’argent en matière de carburant. Là aussi, nous avons discuté et nous avons dit que c’est inacceptable. On a demandé au gouvernement de faire des amendements à ce niveau. Cette correction a été apportée et il y a eu une réduction de plus de 40 milliards de francs guinéens. En plus, au niveau de certains départements, on s’est engagé à mettre en place une commission d’enquête parlementaire. C’est la pour la première que tous les groupes parlementaires ont été d’accord pour dire qu’il fallait absolument faire ces commissions. Là aussi, nous avons senti que le gouvernement a fait des efforts, pour la première fois depuis 2014. C’est ce qui nous a conduits à voter, dans l’espoir que le gouvernement tiendra compte de nos griefs.

Il faut qu’on continue à travailler comme ça et qu’on se dise que nous ne sommes pas des députés qui représentent des partis politiques ; mais, plutôt les représentants du peuple. Qu’on travaille dans la plus grande harmonie et qu’on mette l’intérêt du peuple au dessus des intérêts des partis politiques. En tout cas, pour le temps qui nous reste ici au parlement, on peut finir en beauté notre mandat.

Guineematin.com : Selon vous, qu’est-ce qui a pesé sur la balance pour que tous les députés regardent vers la même direction pour voter ce budget ?

Honorable Fodé Oussou Fofana : Nous avons senti cette volonté du RPG arc-en-ciel de nous accompagner dans nos critiques. Le RPG arc-en-ciel était là  pour critiquer le gouvernement. C’était aussi une première parce que vous savez que par le passé, c’était des gens qui ne critiquaient pas et qui ne faisaient pas de propositions puisque le projet de loi est une loi ordinaire. On n’a pas besoin de la majorité qualifiée. Donc, ils faisaient des votes mécaniques, sans rien comprendre, comme au temps du parti Etat. Cette fois, on a senti une volonté dans le sens de l’intérêt du peuple qui est notre mandant. Je pense que si ça continue, ce sera un plus pour notre parlement.

Le président de l’Assemblée nationale, Claude Kori Kondiano essai de s’améliorer aussi. Nous avons senti qu’il partage maintenant équitablement la parole. Il respecte les trois groupes parlementaires. Nous espérons qu’il va continuer dans la même direction.  Il va cesser d’être le président du groupe parlementaire du RPG Arc-en-ciel pour être le président de l’Assemblée nationale et de tous les députés, de la mouvance comme de l’opposition.

A cela, il faut ajouter qu’on a mis en place le bureau de l’Assemblée nationale. Nous avons encore des vices-présidents et au niveau du secrétariat, l’UFDG a un nouveau vice-président et deux secrétaires. La répartition a été faite selon le poids de chaque groupe parlementaire. Les commissions ont été faites et on a donné la liste des membres. Ce qui reste à faire, avant le mois d’avril, c’est de s’arranger à trouver des bureaux pour les nouveaux responsables. On ne peut pas être vice-président d’un parlement et continuer à marcher dans le couloir. Chaque vice-président doit avoir un bureau et je sais qu’ils prendront aussi des dispositions pour qu’ils puissent avoir les véhicules de l’Assemblée nationale. On a le temps de faire tout ça d’ici le mois d’avril.

Guineematin.com : Vous êtes satisfaits de cette composition au niveau des commissions ?

Honorable Fodé Oussou Fofana : Bien sûr ! Parce que ça représente le poids de chaque groupe parlementaire. Nous, nous avons eu deux secrétariats plus un vice-président. Au niveau du bureau, on a deux vice-présidents qui sont Elhadj Diouma Diallo et Elhadj Dembo Sylla. Nous avons deux secrétaires : Cellou Baldé et madame Mariame Bâ, l’épouse du doyen Bâ Mamadou. On a, en tout, quatre commissions où nous sommes 1er vice-présidents et quatre autres commissions où nous sommes 2ème vice-présidents. Cela représente à peu près notre poids dans le parlement.

Guineematin.com : Mais, nous avons noté aussi l’absence de votre allié, Aboubacar Sylla qui était président de commission ?

Honorable Fodé Oussou Fofana : Monsieur Aboubacar Sylla est président de parti. De sa volonté, il a dit qu’il ne voulait plus diriger une commission. Il veut s’occuper beaucoup plus de son parti. C’est lui qui a décliné. Jean Marc Telliano est toujours président de la commission Fonction publique et il est toujours de notre groupe parlementaire. On ne peut obliger le président d’un parti politique à être président d’une commission. Nous n’avons aucun problème avec ça. L’essentiel est que monsieur Aboubacar Sylla reste et demeure membre du groupe parlementaire libéral démocrate.

Guineematin.com : Donc, c’est à sa demande ?

Honorable Fodé Oussou Fofana : Bien sûr ! Aboubacar Sylla a dit qu’il voulait être simple membre de l’Assemblée nationale et qu’il ne veut pas prendre la présidence d’une commission. Ce son droit le plus absolu et c’est ce que nous avons respecté.

Guineematin.com : L’autre actualité, c’est votre discours devant les députés où vous avez titubé sur les chiffres comme le ministre K au carré ?

Honorable Fodé Oussou Fofana : Personnellement, je suis très content parce qu’au jour d’aujourd’hui, nous voyons sur les réseaux sociaux que les députés du RPG veulent absolument sauver mon frère et ami K au carré. Donc, ils considèrent que K au carré et moi sommes sur le même pied d’égalité. Ils n’ont qu’à continuer à animer puisque c’est ça aussi la politique. Si ça peut aider monsieur K au carré à ne pas perdre son poste, c’est tant mieux.

Guineematin.com : Mais, vous avez titubé quand même, on a vu la vidéo?

Honorable Fodé Oussou Fofana : Non ! J’ai lu ce qui est écrit et mon discours n’était pas écrit en mille. C’était écrit 20 milliards. Mais, puisque actuellement au niveau du RPG Arc-en-ciel, quand tu ne lis pas bien, tu t’appelles K au carré, dès que j’ai lu 20 milliards, ils ont dit que j’ai fait comme lui. Celui qui a gagné dans ces commentaires, c’est K au carré parce que moi, je ne m’attends à aucun décret. Si pour le RPG la meilleure façon de sauver K au carré, c’est de dire qu’il a fait match nul avec Fodé Oussou, je lui souhaite bonne chance ; surtout que je l’avais défendu quand il est arrivé en disant qu’il ne devait pas être là alors que les enfants étaient dans la rue. Quand il a pris le discours, il n’était pas au meilleur de sa forme.

Guineematin.com : merci Docteur

Honorable Fodé Oussou Fofana : Je vous remercie.

Interview réalisée et décryptée par Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Guineematin