Ce jeudi 18 mai 2017, une trentaine des journalistes de la région administrative de Kankan ont pris part à une formation axée sur la vulgarisation du code de bonne conduite des médias en période électorale dans la salle de conférence de l’AGIL, au quartier Energie, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

L’objectif de ce séminaire d’une journée était de renforcer les capacités des journalistes et améliorer leur niveau de participation au processus électoral en Guinée.

Dans son discours d’ouverture, le préfet de Kankan, Aziz Diop, a parlé de la place du journaliste dans la consolidation de la démocratie, en invitant les participants à faire la restitution à leurs collègues de travail. « Vous êtes un maillon important dans la consolidation de la démocratie. Ensuite, cette formation nous évitera des informations biaisées ou manipulées. Au sortir de cet atelier, faites tout pour que le code soit appropriée à tout le monde. Donc, à votre retour, que chacun fasse une restitution dans son organe », a-t-il conseillé.

De son côté, Talibé Barry, journaliste, DG du Groupe de presse « City Fm-La république » et président du comité de suivi du code de bonne conduite des médias sur le code électoral a surtout expliqué aux journalistes bénéficiaires le but réel de la rencontre. « La rencontre vise à susciter un débat et des échanges entre les journalistes évoluant dans la région de Kankan au tour du code de bonne conduite des médias en période électoral qui a été élaboré en décembre dernier pour permettre aux journalistes de bien couvrir les élections communales qui sont annoncées dans notre pays », a –t-il annoncé.

Par ailleurs, monsieur Talibé Barry a expliqué que depuis la mise en place de ce comité de suivi en décembre dernier, ils ont mené des ateliers similaires à Mamou, à N’zérékoré avant Kankan ce jeudi.

Interrogé sur place, le doyen des participants, Paul Kamano, de l’AGP Kérouané, s’est dit très satisfait de cette rencontre et a demandé à ses confrères de respecter strictement ce code.

A rappeler que cette formation est initiée par le Centre Européen d’Appui Électoral (ECES) qui a mobilisé une trentaine des journalistes de tous les types de médias, venus des cinq préfectures de la région administrative de Kankan (Siguiri, Mandiana, Kérouané, Kouroussa et Kankan).

Enfin, le séminaire a été sanctionné par une remise des attestations aux participants. Les régions de Labé (le 20 mai) et de Boké (le 22 mai) sont les prochaines étapes de cette formation.

De Kankan, Amadou Oury Souaré pour Guineematin.com

Tél. : 628 42 16 32

Commentaires