Libre Opinion : Indignez-vous ! Que lui reste-t-il aujourd’hui, à cette mère au visage triste, qui ne cesse de verser des larmes, affligée par tant de mépris de la part de ses enfants ?

Rien qu’un peu de dignité et cette beauté naturelle qui résistent à toute épreuve, comme pour nous rappeler fièrement toute sa richesse, don de Dieu, pourtant si peu appréciée ! 

La Guinée souffre et ses enfants se détournent !

Alors, comme plusieurs de mes compatriotes, même si je n’ai pas de solution miracle à vous proposer, je m’indigne !

Face à cette corruption généralisée érigée en valeur fondamentale, de ce fait, personne ne s’émeut de voir un fonctionnaire devenir millionnaire du jour au lendemain, sans pouvoir démontrer l’origine de cette richesse subite.

Face à ces événements et faits divers qui font les manchettes, avec comme réponse, notre silence éloquent qui en dit long sur ce que nous sommes en tant que peuple. Ne dit-on pas que « devant le mal, le silence est soit coupable soit complice » ?

Face à ces enfants de la patrie, présumés coupables, brulés vifs dans des quartiers de Conakry, sans que personne ne lève le petit doigt !

Face à l’état de notre système de santé (ou de ce qu’il en reste) où des milliers de femmes continuent de perdre la vie en la donnant, dans l’indifférence la plus totale. À ce propos, certains « anges de la mort » déguisés en médecins « tuent » tous ceux qui osent s’aventurer dans nos deux mouroirs nationaux. Un petit conseil, rédigez vos testaments avant d’y entrer !

Face à l’état de notre système éducatif où la valeur la mieux partagée est la médiocrité, érigée en système. Nos écoles sont dans un état de décrépitude inimaginable sans que personne ne s’en émeuve.

Face à ces attaques à mains armées qui sont monnaie courante pour le guinéen lambda, sans que les malfaiteurs ne soient aucunement inquiétés.

Face à ces jeunes laissés à eux-mêmes, sans aucun repère et dont l’avenir paraît aussi incertain que la situation actuelle du pays.

Face à notre amnésie collective, notre manie de tout oublier, de tout accepter et de continuer à espérer que tout ira bien « par la grâce de Dieu », sans aucune action de notre part. Ne dit-on pas, « aux mêmes actions, les mêmes résultats ! »

Toutefois, je garde espoir !

Espoir que toutes ces choses qui paraissent aujourd’hui banales commencent à indigner le guinéen moyen !

Espoir que les jeunes vont se lever comme un seul, quelques soient leurs sensibilités politiques, pour exiger le changement.

Espoir que les politiciens commenceront à prioriser une vision à long terme pour notre mère patrie, au lieu d’utiliser des tactiques douteuses, sans se soucier de l’intérêt supérieur de la mère patrie.

Espoir que l’élite opère un virage à 180 degré, en s’attaquant à tous ces fléaux qui gangrènent notre société.

Espoir que l’éducation, la base de tout, devienne une vraie priorité, avec une stratégie nationale concertée et inclusive !

Espoir que les jeunes commencent à analyser les comportements et attitudes de nos politiciens et décident de les soutenir que sur la base de leurs idées et programmes !

Espoir que tout le peuple de Guinée se lève pour dire Basta !

Par Faty Diallo

NB : Faty Diallo est mariée et mère de deux enfants. Diplômée de l’université de la Sorbonne-Nouvelle, elle est spécialiste bilingue en marketing et communication. Elle a travaillé plusieurs années en Guinée avant de s’installer au Canada en 2010.

Fatidiallo23@gmail.com
Linkedin.com/in/fatydiallo