A quelques semaines de la rentrée scolaire 2018-2019, les frais de scolarité sont partis à la hausse à Conakry. Les écoles privées ont augmenté le montant que chaque élève va payer à la fin du mois pour suivre ses études, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Même si aucune date n’est encore annoncée pour la rentrée scolaire, les préparatifs de cette nouvelle année scolaire 2018-2019 sont en cours actuellement dans les écoles. Et c’est dans le cadre de ces préparatifs, que de nombreuses écoles privées de la capitale ont revu leurs frais de scolarité à la hausse.

Dans plusieurs établissements scolaires privés de la commune de Ratoma visités par un reporter de Guineematin.com, on note une augmentation des frais de scolarité allant de 50 000 à 300 000 pour l’année. Et cette augmentation concerne aussi bien le préscolaire (maternelle) que l’élémentaire et le secondaire.

Sur le terrain, difficile d’avoir un interlocuteur pour évoquer cette question. La plupart des responsables que nous avons trouvés dans ces écoles se contentent de dire que l’augmentation est générale. Mais Alassane Soumah, le coordinateur du groupe scolaire primaire privé « Le SALEM », située dans le quartier Kipé, lui, a accepté de se prononcer brièvement sur la question. Pour lui, cette augmentation est due au souci de bien former leurs élèves.

Alassane Soumah

« Chaque école a besoin de bons enseignants et encadreurs. Il faut noter que tous les bons enseignants sont chers. Et chaque année, nous recrutons les bons enseignants. Nous sommes obligés de les payer mieux. Ceux qui sont bons on les garde, ceux qui sont médiocres on les remercie. Qui dit bon élève, dit bon enseignant ou enseignante chevronné. C’est pourquoi nous avons augmenté 100 000 pour le niveau maternel et 50 000 pour le niveau primaire », a expliqué ce responsable.

Malgré cette hausse des frais de scolarité, les inscriptions des élèves ont commencé dans les écoles privées de la capitale avant l’ouverture des classes dont la date n’est pas encore connue. Car, même si la rentrée scolaire est prévue officiellement le 15 septembre depuis l’an dernier, plusieurs responsables du secteur éducatif guinéen souhaitent un report de cette date. Ils ont proposé au ministère de l’éducation de fixer la rentrée scolaire au 03 octobre comme c’était le cas il y a quelques années en Guinée.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel. 622 07 93 59

Facebook Comments

Guineematin