Mouctar Bah, victime de tirs par balles réellesIls sont nombreux, les compatriotes victimes de banditisme et des tirs à balles réelles dans la capitale angolaise. Comme si la Guinée n’a pas de diplomatie, aucune réaction et absolument rien ne présage une meilleure protection des Guinéens par leurs dirigeants sensés pourtant les protéger dans et en dehors de notre pays.

Pour le cas d’espèce, Mouctar Diallo a été attaqué dans la nuit du 9 au 10 septembre 2014 à minuit 30 minutes. Ses bourreaux ont pénétré sa maison et pris tout l’argent trouvé chez lui avant de lui administrer un tir à balles réelles sur son pied gauche.

Vivant dans la municipalité de Viana, dans la capitale angolaise avec sa femme et son enfant, Mouctar Bah est originaire de Maréla, à l’Est de la ville de Mamou sur la route de Faranah.

Malheureusement, ce cas est loin d’être isolé ! Plusieurs autres compatriotes ont été victimes d’attaques à mains armées et certains assassinés…

Mamadou Koumy Diallo, Lunada (Angola) pour Guineematin.com

Facebook Comments