Hit

Adolf Hitler

Des photos privées d’Adolf Hitler en plein exercice d’entraînement au body language sont apparues en ligne. Un regard intime et décalé sur ce qui fut aussi une des forces du Führer de l’Allemagne nazie.

Personnage expansif dès qu’il mettait le pied sur une tribune, Adolf Hitler a mis sa gestuelle ample et martiale au service du culte de sa personnalité. Souvent repris, moqués aussi bien par Charlie Chaplin dans Le Dictateur, par les parodies innombrables de la colère de Bruno Ganz dans La Chute et par des séries de memes pour amateurs d’humour noir, les mouvements frénétiques des bras ont pour beaucoup contribué au charisme magnétique qu’il a pu exercer sur les sympathisants du parti national-socialiste.

>> Lire aussi : Cocaïne, sperme de taureau et flatulences : la vie secrète d’Adolf Hitler

Un tel soin apporté à sa communication était évidemment soigneusement entretenu dans la confidence par le Führer à grands renforts de cours d’élocution et de body language. Un véritable cérémonial de préparation immortalisé par le photographe Heinrich Hoffman, l’un des confidents les plus proches de Hitler depuis leur rencontre au cours d’un meeting politique en 1914. Devenu par la suite le seul photographe à avoir l’autorisation de suivre le Führer dans tous ses déplacements, il aurait pris au cours de toutes ces années plus de deux millions de clichés d’Adolf Hitler, dont une grande majorité ont servi d’images de propagande.

À la fin de la Seconde guerre mondiale, il fut arrêté par des militaires américains et condamné à quatre ans de prison. L’intégralité de ses photographies fut confisquée et envoyée aux Archives Nationales des États-Unis et relève aujourd’hui du domaine public. Parmi les deux millions de clichés disponibles donc, ces photographies presque irréelles du Führer gesticulant, s’étirant, grimaçant, jouant la comédie exhumées par le tumblr Downtown Camera. Pour l’anecdote, en voyant les négatifs des photos, Hitler aurait demandé à son ami Hoffman de les supprimer, ce qui n’a pas empêché ce dernier de les garder jalousement jusqu’à leur saisie par les Américains.

Adolf Hitler

Adolf Hitler

Via Downtown Camera

http://fluctuat.premiere.fr

Commentaires