Perturbation des cours dans une école privée : un enseignant risque 1 an de prison et 5 millions d’amende

Mar 2, 2017

image d’archive

Abdoulaye Kaba risque un an d’emprisonnement et une amende de cinq millions de francs guinéens. Cet enseignant est accusé par Abdoulaye Touré, le directeur du groupe scolaire Hadja Kadiatou Barry, d’avoir mené une campagne de dénigrement et de concurrence déloyale contre son école. Ce comportement a entraîné un dysfonctionnement au sein dudit groupe scolaire, où monsieur Kaba a enseigné pendant 15 ans, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire