Persistance de l’excision en Guinée : Dr Ciré Camara (CMC Ratoma) propose que les centres de santé excisent les filles

Jan 15, 2017
Dr. Ciré Camara du service gynéco-obstétrique du Centre Médical Communal (CMC) de Ratoma

Dr. Ciré Camara du service gynéco-obstétrique du Centre Médical Communal (CMC) de Ratoma

L’excision divise l’opinion en Guinée. Des membres d’ONG, qui bénéficient des financements extérieurs, font souvent des campagnes pour demander que les filles ne soient pas excisées, tandis que dans la réalité, la pratique continue sans aucun changement ou presque. Avec l’implication de l’Etat pour l’interdire, sans essayer de comprendre si le message passe ou pas, la pratique de l’excision ne baisse pas, mais se fait de façon officieuse. Ce qui est un danger, selon certains observateurs qui auraient souhaité qu’elle soit plutôt confiée à des médecins professionnels et capables d’allier cette coutume religieuse à cette « opération sanitaire ».

Lire