Ouverture des classes à Fria : peu d’élèves ont répondu

Sep 16, 2017

Comme prévu, la rentrée scolaire a bien eu lieu ce vendredi, 15 Septembre 2017, sur toute l’étendue du territoire national. Dans la préfecture de Fria, cette rentrée a été marquée par une faible présence des élèves, rapporte la correspondante de Guineematin.com sur place.

Lire

Tables-bancs, cotisation, entretien des écoles… Déclaration de la fédération des parents d’élèves

Sep 13, 2017

Dans la perspective de l’ouverture des classes, la Fédération Guinéenne des Parents d’Elèves, Etudiants et Amis de l’Ecole (FEGUIPAE) a fait une déclaration ce mercredi 13 septembre 2017, à son siège à Matam. La FEGUIPAE, à travers cette déclaration, a fait ressortir les dispositions prises « en commun accord avec l’administration scolaire » sur la gestion des tables-bancs, de la cotisation parentale et de l’entretien des concessions scolaires, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Préparatifs de la Tabaski à Fria : pas d’affluence dans le marché

Août 28, 2017

Quelques jours seulement nous séparent de la fête de Tabaski. Mais, pour le moment, l’affluence est faible dans le marché central de Fria. Une situation dont se plaignent les commerçants tandis que les clients eux sont plutôt préoccupés par les préparatifs pour l’ouverture des classes, a constaté la correspondante de Guineematin.com à Fria.

Lire

Matoto : le ministre Kalil Konaté passe le témoin à Daouda Doumbouya, nouveau DCE

Août 23, 2017

Dans la matinée de ce mercredi, 23 août 2017, le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté a passé le témoin à son successeur à la tête de la Direction communale de l’éducation (DCE) de Matoto, Daouda Doumbouya, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a assisté à la cérémonie.

Lire

Saliou Diallo, 1er de la République en Maths : « après le BEPC, on s’est fixé des objectifs à atteindre » (vidéo)

Juil 29, 2017

« Après mon admission au BEPC, j’étais avec certains amis et on s’est fixé des objectifs à atteindre. Les membres du groupe devaient se battre pour être parmi les dix premiers de la République et, la préparation avait commencée depuis la 11ème année. On avait constitué un groupe de 8 personnes et on a cherché des professeurs pour nous assister. Dès l’ouverture des classes, on a commencé à réviser nos leçons ; car, il fallait atteindre le but visé », a notamment expliqué le premier de la République en SM.

Lire

Mody Oumar Barry, lauréat en SE 2017 : « je veux faire la médecine au Maroc pour revenir aider les guinéens »

Juil 26, 2017

Après la publication des résultats du baccalauréat 2017, un reporter de Guineematin.com est allé à la rencontre de Mody Oumar Barry, 2ème de la République de l’option Sciences Expérimentales avec la mention « Très Bien ». Âgé de 18 ans et originaire de Timbo, dans la préfecture de Mamou, le jeune lauréat est très satisfait de son résultat et caresse aujourd’hui le rêve d’aller faire la médecine au Maroc pour revenir aider ses compatriotes.

Lire

« Malapouya n’a ni policier ni gendarme. La sécurité d’ici, c’est moi-même », dit le sous-préfet (interview)

Juil 23, 2017

Cette semaine, le correspondant de Guineematin.com à Boké était dans la sous-préfecture de Malapouya. Parmi les personnes rencontrées sur place, le sous-préfet. Au cours de leur entretien, monsieur Sidiki Kourouma s’est plaint contre le désintérêt de ses administrés pour la formation de leurs enfants et aussi du manque de logement pour les fonctionnaires qui refusent souvent de s’y installer comme les agents de la sécurité. « Les problèmes les plus fréquents à Malapouya sont les conflits domaniaux. Ensuite, les problèmes sociaux ; c’est-à-dire, les problèmes de femmes, les problèmes de crédits… », a dit le sous-préfet.

Lire

BEPC : 2 557 candidats dont 1200 filles dans la préfecture de Mamou

Juin 29, 2017

Les examens nationaux, session 2017, se poursuivent en Guinée avec le lancement ce jeudi 29 juin, du Brevet d’Étude de Premier Cycle (BEPC). Dans la préfecture de Mamou, ce sont 2 557 candidats dont 1 200 filles repartis dans 9 centres, qui vont affronter, pendant cinq jours et dans 99 salles, les épreuves de cet examen, rapporte le correspondant de Guineeematin.com à Mamou.

Lire