Autopsie d’une révolte populaire à Boké : les problèmes d’eau et du courant électrique

26 avril 2017 à 13 01 29 04294

Libre Opinion : Boké, depuis 72 heures des jeunes surexcités et agacés par le manque de « tout » et appuyés par plusieurs femmes toutes vêtues de rouge ont régné en maître absolus dans la commune urbaine, le délestage du courant électrique serait la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, alors que les prémisses d’une telle révolte étaient en couveuses.

Lire