Massacre du 28 septembre 2009 : un orphelin écrit au chef de l’Etat pour réclamer justice

Mar 16, 2017

Excellence Monsieur le Président, il est du devoir de l’État de nous venir en aide soit à travers une prise en charge pour que mes frères et sœurs puissent bénéficier d’une éducation de qualité afin qu’ils ne se sentent pas abandonnés… La reconnaissance de notre statut de victime par l’État guinéen est un droit et nous ne lasserons jamais de le réclamer jusqu’à son entière satisfaction », a notamment écrit Mamadou Baïlo Bah, orphelin d’un disparu des massacres du 28 Septembre 2009.

Lire