Le maire de Kankan sur l’interpellation des opposants : « on ne peut pas accepter que des troubles commencent…»

Fév 2, 2017

Elhadj Bakary Keita, maire de Kankan

Comme on le sait, les militants de l’opposition qui avaient été interpellés avant-hier et accusés de « trouble à l’ordre public » ont été finalement relaxés dans l’après-midi d’hier, 1er février 2017sur ordre du procureur de Kankan qui a dit n’avoir pas trouvé de preuves. Accusé d’être à l’origine de ces interpellations, le président de la délégation spéciale de Kankan, Elhadj Bakary Keita, a accepté de livrer sa version des faits à l’envoyé spécial de Guineematin.

Lire