Kenien : la colère des mareyeuses contre les chinois évoluant dans la vente du poisson

9 décembre 2016 à 11 11 12 121212

mareyeuseUne semaine après avoir été reçues par le Président de la République, les femmes mareyeuses ne décolèrent toujours pas. A part le refus de les doter de camions frigorifiques comme demandé, elles n’ont toujours pas obtenu la fermeture de ceux des chinois, a appris Guineematin.com d’une des femmes rencontrée à Kenien hier, ce jeudi 08 novembre 2016.

Lire