Gambie : le retrait de la CPI est un coup porté à d’innombrables victimes (Amnesty)

26 octobre 2016 à 16 04 21 102110

Yahya Djammeh, président de la République, Gambie À la suite de l’annonce, le 25 octobre, par le ministre gambien de l’Information du retrait de la Gambie de la Cour pénale internationale (CPI), Netsanet Belay, directeur de la recherche et du plaidoyer pour l’Afrique à Amnesty International, a déclaré : « Cette annonce est un coup porté à des millions de victimes à travers le monde, en particulier car elle intervient peu après la décision prise récemment par l’Afrique du Sud et le Burundi de se retirer eux aussi de la CPI.

Lire

Exclusivité Guineematin.com avec la présidente d’honneur de la FIDH : « les autorités veulent faire avancer le dossier du 28 septembre »

1 octobre 2014 à 0 12 01 100110

Mme Souhayr Belhassen, présidente d'honneur de la FIDH, fédération internationale des droits de l'Homme avec Nouhou Baldé, journaliste, Guinée, Conakry, Guineematin.com « Aujourd’hui, il y a une volonté incontestable des autorités guinéennes d’avancer au niveau de la justice sur le dossier des massacres du 28 septembre. Ça, c’est incontesté et incontestable. Or, s’il y a volonté et capacité, il n’y a pas de raisons d’aller vers la CPI. Donc, le mieux est que la justice se fasse en Guinée », a dit Mme Souhayr Belhassen, présidente d’honneur de la FIDH, lors d’une interview exclusive accordée à Guineematin.com

Lire