Elhadj Safioulahi Bah, préfet de Labé

Le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah est accusé actuellement par une frange importante de la population de la commune urbaine d’avoir privilégié sa famille et ses amis dans la clef de répartition qu’il a faite autour des 15 km de goudron offerts à la ville par le président Alpha Condé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Fin 2018, le président Alpha Condé a effectué une visite éclaire à Labé pour lancer les travaux de bitumage de 15 km de la voirie urbaine. Partant de cette visite présidentielle, le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah s’est approprié le projet en élaborant une clef de répartition entre les principaux axes routiers de la ville.

Malheureusement, le document officiel publié par les autorités locales donne l’impression que le seul préfet de la localité fait la part belle à sa famille de Dow-Saré. Ce qui a provoqué plusieurs frustrations et des vives protestations dans la cité. Car, les principaux axes routiers menant vers la ville et qui sont fréquentés par un grand nombre d’usagers n’ont pas été prévus.

Certains citoyens de Dombi, un secteur du quartier Daka I demandent aujourd’hui que le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah trouve une autre route pour transporter le granite de bitumage de la ville.

Une autre source a indiqué que les autorités communales ont déjà saisi le gouverneur de région pour protester contre la clef de répartition par le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah, autour de ces 15 km de goudron offerts par le président Alpha Condé.

Il semble aussi que ce document ne tient pas compte de l’avis des techniciens des directions préfectorales et régionales des Travaux Publics (TP) de Labé. Les intéressés comptes même, dit-on, modifier le schéma indiqué dans le tableau officiel au fur et à mesure que les travaux évoluent sur le terrain : « c’est le terrain qui commande » a lancé un des fonctionnaires des Travaux Publics en poste à Labé.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin