L’opposition guinéenne compte aller jusqu’au bout de ses revendications. Le chef de fil de l’opposition, Cellou dalein Diallo, a promis d’exiger le respect des droits et principes de la démocratisation.

« L’opposition ne reculera pas, nous allons continuer notre combat jusqu’au bout. Nous allons exiger que les droits soient respectés, que les règles principes soient respectés, des droits humains soient respectés ; » a déclaré Cellou Delein Diallo ce mercredi 7 janvier 2015.

Debout devant un parterre de militants, jeunes, vieux et enfants, le président de l’UFDG, chef de fil de l’opposition, a incité le peuple  d’ unir ses forces pour chasser le président Alpha Condé du pourvoir en 2015. Selon lui, les Guinéens ont compris qu’Alpha Condé, n’est pas à la hauteur de la fonction présidentielle.

Poursuivant son intervention, Cellou Dalein Diallo, a dit que le régime Alpha Condé : « n’a fait que diviser la Guinée. Il n’a fait qu’accentuer la misère et la précarité. Il n’a fait que fermer les perspectives à notre jeunesse dans sa politique maladroite par l’incompétence de son gouvernement et de son expérience lui-même des affaires publiques. Il avait promis de vendre un sac de riz à 25 000 franc guinéen, mais c’était pour tromper les Guinéens, parce que nous savons que c’était impossible, » précise t-il

S’exprimant sur le sujet de l’épidémie Ebola, le chef de fil de l’opposition guinéenne, estime que toutes les décisions qui ont été prises n’étaient pas des décisions judicieuses. Selon lui, le président Condé et son gouvernement a refusé de prendre conscience de la gravité de l’épidémie Ebola pour la traiter. Avant d’ajouter : « Lorsque la maladie Ebola s’est déclarée au Sénégal, au Mali et au Nigeria, les gouvernements des ces pays ont pris leurs responsabilités pour l’éradiquer.  Mais, aujourd’hui, le financement de la communauté internationale pour combattre la maladie est, malheureusement, utilisé pour financer la réélection d’Alpha Condé », a regretté Cellou Dalein Diallo.

Pour terminer, Cellou Dalein Diallo,  a appelé le peuple de Guinée à se lever pour sasser le président Alpha condé, parce que selon lui, « Alpha sait pertinemment qu’il ne peut pas gagner les élections libres et transparentes. Mais, il n’a qu’un recourt et un appui, c’est l’administration, la CENI, les forces de défenses et sécurité, et la justice. Mais, la population est plus forte que tout ça » ; a-t-il conclu.

Fatoumata Keïta  pour Guineematin.com

Tel : (+224) 654 47 99 71

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin