Celleou Dalein à l’ambassade de France : l’opposant a condamné l’attentat terroriste

Cellou à l'ambassadeL’attaque terroriste dont nos confrères de l’hebdomadaire français « Charlie Hebdo » ont été victime a durement été ressentie à Conakry. Journalistes, hommes politiques et simples citoyens ont tous été affectés par l’effroyable attaque qui a tué douze personnes dont huit journalistes.

Parmi les premières personnalités à condamner cette attaque injustifiée, le président de l’UFDG. Cellou Dalein Diallo, accompagné du secrétaire général de son parti, Aliou Condé et d’un de ses responsables de Communication, Alpha Boubacar Bah ont rencontré l’ambassadeur de France en Guinée dès le lendemain de cet attentat, le  jeudi 8 janvier 2015.

Cellou à l'ambassade de France« Je suis venu vous exprimer et à travers vous, tout le peuple ami français, de vive voix, notre solidarité et notre compassion », a exprimé Cellou Dalein Diallo, ajoutant son « indignation et de sa condamnation ferme de ces horreurs », a appris Guineematin.com

 

Pour le chef de fil de l’opposition guinéenne, cet acte est une attaque contre la liberté d’expression, mais aussi contre les valeurs universelles de liberté. « La France ne mérite pas cela, pour le rôle qu’elle joue dans la promotion des libertés et la défense des droits humains dans le monde » a estimé l’opposant, rappelant des implications salutaires de la France comme l’opération serval au Mali.

Présentant ses condoléances aux familles des victimes et au peuple français tout entier, Cellou Dalein a également salué le discours du Président François Hollande qui dit de ne pas faire l’amalgame entre ces criminels et les musulmans.

Pour sa part, l’ambassadeur de France en Guinée a remercié et apprécié cet acte de solidarité avant d’expliquer à son visiteur l’état d’avancement des enquêtes.

Oumou Djalikatou

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS