Quelle option pour le TPI de Dixinn ? Libérer des militants ou emprisonner les députés ?

Dr. Fodé Oussou Fofana, UFDGEn marge de l’assemblée générale de l’UFDG, ce samedi 10 janvier 2015, le vice président de l’UFDG a appelé ses collègues députés de l’opposition à porter leur macaron pour exiger la libération des jeunes opposants arrêtés après le meeting du 07 janvier 2015. Cette marche, selon Fodé Oussou Fofana, devra partir de l’esplanade du stade du 28 septembre au tribunal de première instance de Dixinn, soit une distance d’une cinquantaine de mètres seulement.

S’adressant à ses militants le président du groupe parlementaire des Libéraux Démocrates a prévenu le juge : « si les enfants vont en prison nous irons avec eux », dit monsieur Fofana.

Pour ce responsable politique, « S’ils veulent un jugement équitable, qu’ils convoquent à la barre les gendarmes qui étaient au siège du RPG-Arc-en-ciel. Qu’ils disent ce qu’ils faisaient là-bas, qui les a envoyés là-bas », insistait l’opposant avant de s’interroger : « Le siège du RPG-Arc-en-ciel est-il une institution ? »

Dr. Fodé Oussou FofanaParlant des gendarmes qui ont reçu des tirs, l’ancien directeur de campagne de l’UFDG dira que c’est du montage à la télévision nationale : « Ils font du montage à la télévision nationale en disant que les enfants avaient des fusils. Mais, c’est extraordinaire ! Quand des enfants qui ont des fusils tirent, c’est sur les fesses et non les poumons ! Où avez-vous vu ça ? Qui a les fusils, les militants ou les gendarmes ? », s’interroge Fodé Oussou

« Si le juge de Dixinn, ne veut pas emprisonner les députés qu’il convoque les gendarmes qui étaient au siège du RPG », a insisté Fodé Oussou Fofana, disant refuser l’arbitraire.

Guineematin.com vous propose, dans les heures qui suivent, des tranches vidéos de l’assemblée générale ordinaire de ce samedi 10 janvier 2015.

Abdoulaye Oumou pour Guinéematin.com

00224 666 486 601

 

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS