Tibou Kamara, Général Sékouba KonatéC’est un pan de l’histoire récente de la Guinée que Tibou Kamara vient de lever ce matin du mardi 13 janvier 2015 ! Ancien ministre secrétaire général de la présidence de la République, Tibou Kamara a eu du mal à quitter la Guinée après la transition de 2010. Comptant sur les éléments des forces armées qui restaient encore fidèles au régime de la transition, l’ancien ministre a forcé sa sortie pour s’exiler. Peu de temps après, l’ancien chef d’Etat-major des armées, le général Nouhou Thiam, qui avait dirigé cette opération d’exfiltration est interpellé et est toujours détenu à la Maison centrale de Conakry.

Invité de nos confrères des GG de la radio Espace Fm, Tibou Kamara, explique que le général paye en partie sa participation à cette opération qui lui a permis de gagner l’extérieur de la Guinée…

Tibou Kamara chez les Grandes Gueules

« Le général (NDLR : Sékouba Konaté) avait exigé de partir avec moi au Maroc lors qu’il a terminé sa mission. C’est moi-même qui ai convaincu le général (NDLR : Sékouba Konaté) de me laissé passer le  service parce que c’est ça la tradition, avant de partir. Et, Alpha Condé, je le précise, c’était engagé solennellement auprès du général- alors que le besoin même n’était pas là, puisqu’à partir du moment même où j’ai passé le service je deviens un citoyen parmi tant d’autres et que je recouvrais pleinement le droit d’aller et de venir que j’avais aussi parfaitement lorsque j’étais dans mes fonctions- donc Alpha Condé s’était engagé auprès du général que si je passais le service, je serais libre de partir, alors que ce n’était pas nécessaire. Mais, c’est pour dire qu’en plus de ma volonté de rester pour passer le service, Alpha  Condé avait donné sa parole au général que je serais libre de partir. Mais, comme d’habitude, il n’a pas respecté sa parole et on a dû aller à la confrontation pour que je puisse sortir du pays. Parce que c’est de cela qu’il s’agit.

Il m’a empêché de sortir du pays et finalement puisqu’on n’avait pas totalement quitté le pouvoir et qu’on avait encore quelques fidèles, notamment au sein des forces armées, ces fidèles se sont mobilisés contre l’injustice dont j’étais victime et ont forcé ma sortie du pays, en occupant l’aéroport. Je peux dire, aujourd’hui, que le général Nouhou Thiam paye en partie le prix de cette participation à mon exfiltration du pays. Et, Alpha Condé n’a jamais digéré, il a considéré cela comme un affront personnel et il le dit d’ailleurs à beaucoup de ses visiteurs. Il considère cela comme un délit que mes amis du CNDD aient forcé la situation pour me sortir du pays contre sa volonté de m’assigner en résidence pour des raisons jusque là inconnues… »

Guineematin.com vous proposera l’intégralité de cette émission de grandes écouté, dans les heures qui suivent

Décrypté par Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin