TPI de Dixinn : 4  des 6 jeunes arrêtés le 5 janvier sont condamnés à 3 mois de prison

TPI DixinnLes détenus sont arrivés à 9 heures 25 minutes dans un minibus. C’est à 9 heures 45 que le premier accusé  a été appelé à la barre pour comparaître. Au nombre de six, les prévenus se sont succédé  à la barre pour répondre aux questions du juge, madame Fatim Sylla, du   procureur, Sidy Souleymane Ndiaye et des différents avocats.

Après plus de 2 heures de débats, les accusés Alpha Mamadou Diallo, Ibrahima Sory Barry,  Thierno Mamadou Barry, Abdoulaye Diallo, Boubacar Diallo et Abdoulaye Diallo ont été condamnés à trois mois de prison ferme pour vagabondage.

Les jeunes Boubacar  Diallo, 15 ans  et Abdoulaye Diallo, 17 ans  ont été mis à la disposition de leurs avocats pour les rendre à leurs familles.

Après le verdict, Maître Thierno Souleymane Baldé, avocat  de la défense dans ce procès a parlé d’injustice : « Ce que nous déplorons chez nous ici, c’est justement cette injustice que nous vivons tous les jours. On dit que la justice c’est la loi, on doit appliquer la loi. Vous avez tous entendu qu’ils ont été déférés devant le tribunal pour vagabondage. Le vagabondage signifie celui qui n’a pas de domicile, des gens qui n’ont pas de métier,  des gens qui n’ont pas de quoi manger. ..»

Pour justifier l’innocence de ses clients, Me Souleymane Baldé soutient que : «leurs parents sont là, ils ont des métiers, ont les a arrêtés au bord de la route sans aucun motif, et ont les condamne à trois mois de prison ferme sans aucune raison, sans aucun motif. Ça ce n’est pas  de la justice, c’est de l’injustice. Aussi longtemps que notre justice va prendre de telle décision, ça sera l’anarchie dans notre pays ».

A rappeler que l’avocat de la défense Thierno Souleymane Baldé promis d’interjeter appel.

Abdoulaye Oumou pour Guinéematin.com

00224 666 486 601

 

 

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS