Cellou Dalein Diallo à BonfiL’opposition guinéenne continue de hausser le ton contre le gouvernement pour le respect de certaines recommandations. Le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a menacé de dégager toute les délégations spéciales, si un calendrier pour l’organisation des élections législatives n’est mis à leur disposition.

Comme toujours, le bras de fer persiste entre la commission électorale nationale indépendante CENI, le gouvernement et l’opposition pour la tenue des élections en Guinée. L’opposition a haussé le ton et menace de dégager les délégations spéciales mis en place par le président Alpha Condé, qu’ils considèrent comme étant un acte visant à favoriser le RPG lors des élections prochaines.

« Si on ne nous montre pas un calendrier qui indique la date de la tenue des élections communales, très prochainement, nous allons dégager toutes les délégations spéciales » a menacé Cellou Dalein Diallo, ce jeudi 22 janvier 2015 lors d’une rencontre avec les militants de l’opposition.

Parlant du départ du président de la République, Cellou Dalein Diallo annonce une mobilisation : « Il faut que la Guinée se mobilise pour faire partir le dictateur pour que le chemin de la réconciliation des fils de la Guinée s’ouvre. »

Selon l’opposant, le bilan d’Alpha Condé, c’est la division : « Il nous divise en Roundé et autres. Nous sommes tous des fils de la Guinée, nous sommes des frères », a rassuré le président de l’UFDG. D

A bien l’écouter, le chef de file de l’opposition guinéenne pense que le départ du professeur Alpha Condé du pouvoir pourra  permettre au peuple de Guinée de vivre dans la dignité.  « Quelqu’un qui a faim n’est pas digne », dit t-il. Le départ du président Condé de Sékoutouréya pourrait également permettre à lutter contre la faim, la corruption le vol d’argent, dit Cellou Dalein Diallo.

Se félicitant de la grande mobilisation des populations, l’opposant interprète le succès du meeting par la volonté de nos compatriotes à chasser le président de Sékoutouréya ! « Aujourd’hui, pendant que le peuple de Guinée vit mal dans la souffrance et la faim, Alpha Condé et son équipe sont entrain de s’enrichir, alors que vous mourrez de mal nutrition. Notre pays est en danger, mobilisons nous pour que le dictateur Alpha condé parte. Cette mobilisation détermine la volonté des citoyens de chasser le professeur Alpha Condé », a dit Cellou Dalein Diallo.

Fatoumata Keïta Pour guineematin.com

Tél. : (+224) 654 47 99 71

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin