Lekkol, Labé, écolesLa fédération UFDG de Labé vient d’annoncer par voie de presse l’organisation le lundi 2 février prochain d’une marche pacifique contre les autorités de l’éducation, a appris le correspondant de Guineematin.com d’un militant du parti.

Selon Mamadou Aliou Sampiring DIALLO, membre du bureau fédéral UFDG de Labé, cette marche vise à dénoncer «les mutations arbitraires au niveau de l’éducation.»

Sampiring, Laly, UFDG LabéIl semble que cette initiative du bureau fédéral UFDG de Labé fait suite à l’échec de plus de 5 mois négociations : « comme nous avons trouvé que le seul moyen ici c’est d’organiser une marche pour dénoncer ça, à partir de lundi nous allons organiser cette marche pour dire non à Sangaré, nous ne voulons plus de Sangaré à Labé, nous ne voulons plus de Mamady Magassouba à Labé. Et tant que ces gens là seront là nous allons toujours continuer cette marche jusqu’à vraiment ce qu’ils partent parce qu’on est fatigué, on en a marre.»

Bob : Aliou_Sampiring

Il est alors question de faire en sorte qu’il n’y ait ni marché ni école le lundi 2 février prochain.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 660 11 35 15 & 622 269 551

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin