Dr. Sakoba Kéita, EbolaHuit (8) malades d’Ebola sont hospitalisés au centre de traitement de Conakry dont 5 confirmés, également huit (8) à Coyah dont 7 confirmés, deux (2) confirmés à N’zérékoré et quatre (4) suspects à Forécariah, à la date du 29 janvier 2015 à 18 heures. Comme on le voit, c’est la Basse Guinée qui porte désormais le flambeau d’Ebola dans e pays avec vingt (20) cas dont douze (12) confirmés.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, in extenso, la dernière situation de l’épidémie Ebola dans notre pays à la date du 29 janvier 2015.

Du début de l’épidémie jusqu’à la date du 29 Janvier 2015 à 18 heures, la Guinée a enregistré 2929 cas dont 1925 décès (soit 65.7 %) répartis comme suit :

– Cas confirmés : 2582 dont 1589 décès

– Cas probables : 336 dont 336 décès

– Cas suspects : 11.

Au total 979 personnes confirmées sont sorties guéries des centres de traitement (soit 38 %).

Dans la journée du 29 Janvier 2015 à 18h, le nombre de cas hospitalisés dans les différents centres de traitement du pays est réparti comme suit :

CTE de Conakry : 08 cas dont 05 confirmés et 03 suspects ;

– CTE de N’Zérékoré : 02 cas confirmés ;

– CTE de Coyah : 08 cas dont 07 confirmés et 01 suspect ;

– CDT de Forécariah : 04 cas tous suspects ;

– Les CTE de Macenta, Beyla, Guéckédou, le CTS de Conakry et les CDT de Siguiri et Kérouané n’ont aucun malade hospitalisé à ce jour.

Ce qui fait un total de 22 cas dont 14 confirmés et 08 suspects dans les centres de traitement du pays.

RÉPARTITION DES FOYERS :

Nombre de préfectures nouvellement touchées cette semaine : 01 (Mali) ;

Nombre de foyers ayant notifié au moins un cas durant les 21 derniers jours (Foyers actifs) : 14 (Nzérékoré, Beyla, Lola, Macenta, Kindia, Kankan, Faranah, Conakry, Coyah, Forécariah, Dubréka, Kissidougou, Boffa et Mali) ;

Nombre de préfectures ayant des contacts à suivre (Foyers en alerte) : 01 (Dalaba) ;

Nombre de préfectures antérieurement touchées ne notifiant pas de cas depuis plus de 42 jours (Foyers calmes) : 11 (Boké, Pita, Kouroussa, Siguiri, Yomou, Guéckédou, Kérouané, Télimélé, Fria, Dinguiraye et Dabola).

Nombre de préfectures n’ayant pas encore notifié de cas confirmé : 08 (Koundara, Labé, Mandiana, Gaoual, Lélouma, Koubia, Mamou et Tougué).

ACTIVITÉS RÉALISÉES :

  • Atelier de restitution des résultats des Missions d’appui aux Coordinations préfectorales de lutte contre Ebola pour l’élaboration des Micro-plans Zéro Ebola en 60 jours dans tout le pays;
  • Participation à Freetown à la Réunion technique des pays membres de la Mano River Union sur la riposte à la maladie à virus Ebola ;
  • Tenue à la Primature sous la présidence du Premier Ministre d’une Réunion d’harmonisation des messages anti Ebola destinés à la communauté dans le cadre de la lutte contre les Réticences communautaires ;
  • Organisation d’une journée de réflexion stratégique sur la fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée par les anciens étudiants de l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (Royaume de Belgique) ;
  • Réception de dix ambulances médicalisées offertes par le Japon dans le cadre du renforcement de la riposte contre Ebola.

ACTIVITÉS EN COURS

  1. Poursuite de la mise en place des Comités Villageois de Veille (CVV) ;
  2. Préparation des équipes de supervision de la mise en œuvre des activités des micro-plans préfectoraux ou communaux de la stratégie Zéro Ebola en 60 jours ;
  3. Sensibilisation porte à porte des communautés sur les aspects d’enterrements sécurisés, de la gestion des corps, des alertes téléphoniques au 115 et la sanitation.

MESSAGE – CLE :

Signaler tout cas de décès au sein de la communauté aux Agents de santé ou des Comités de veille pour l’atteinte de l’objectif Zéro Ebola en 30 jours.

Document transmis à Guineematin.com par la coordination nationale de lutte contre Ebola en Guinée

 

 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin