Marc Kamano, sous-préfet de NiantaninaComme on le sait, un affrontement a opposé des communautés guinéennes et maliens le 25 janvier dernier à la frontière Kountoumou autour d’une mine revendiquée des deux côtés de la frontière séparant le Mali à la Guinée. Ces communautés ont utilisé des armes à feu, entraînant ainsi des blessés graves.

Sous-préfecture de NiantaninaPour mieux vous informer sur cette fusillade, Guineematin.com a dépêché un reporter sur les lieux. Et, notre envoyé spécial a pu rencontrer les autorités des deux côtés, des acteurs de cet affrontement, des blessés ainsi que des médecins qui ont traité ces blessés.

En attendant le décryptage de cet évènement, Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’entretien que le sous-préfet de Niantanina, monsieur Marc Kamano, a accordé à notre envoyé spécial.

 Entretien réalisé au bureau du sous-préfet de Niantanina par Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com

 

 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin