Guékédou : les témoignages de Sâa Bella Ouendouno, un rescapé d’Ebola

12 février 2015 à 22 10 48 02482

Guékédou, Sâa Bella Ouendouno, rescapé d’EbolaSâa Bella Ouendouno, rescapé d’Ebola, fut parmi les premiers cas contacts de l’une des premières personnes victimes d’Ebola. Il a été contaminé à travers son cousin qui était infirmier à l’hôpital central de Guéckédou, un certain docteur Sâa Jonas Koundouno. Cet infirmier se serait occupé de l’une des premières victimes d’Ebola à l’hôpital préfectoral, une femme ressortissante du village de Meniandou, entre Kissidougou et Guéckédou, venant du Libéria.

Lire

Le SG de la commune de Dabola sur les manifestations de ce matin : « il y a eu plusieurs dégâts… »

12 février 2015 à 18 06 35 02352

voiture croix rouge, LabéAprès les évènements qui ont secoué la ville de Dabola ce jeudi 12 février 2015, sur une rumeur faisant état d’une  pulvérisation des écoles, Guineematin.com a joint au téléphone, le secrétaire général de la commune urbaine de Dabola, monsieur Morodou Diakité, dans la soirée. Au cours de notre entretien, monsieur Diakité a déploré les actes de vandalisme enregistrés avant d’inviter les uns et les autres à ne pas politiser ce qui se passe dans le pays. Lisez !

Lire

CAN 2015 : voici tous les prix et l’équipe type

12 février 2015 à 16 04 56 02562

caf, confédération africaine de football La confédération africaine de football a rendu public ce jeudi 12 février toutes les distinctions qui ont sanctionné la Coupe d’Afrique des nations qui vient de s’achever. Des prix individuels et collectifs ont été décernés par l’instance dirigeante du football africain. Il faut noter qu’il n’y a qu’un seul guinéen sur cette liste (Ibrahima Traoré) et il est remplaçant dans l’équipe type.

Lire

Après Conakry, la psychose d’Ebola à Dabola : le siège de la Croix-Rouge attaqué, les écoles vidées…

12 février 2015 à 15 03 26 02262

voiture croix rouge, LabéEn dehors de Conakry, la panique d’Ebola gagne l’intérieur du pays. Ce jeudi 12 février 2015, aux environs de 10 heures des rumeurs ont circulé dans la préfecture de Dabola, en Haute Guinée, laissant entendre que la Croix rouge serait entrain de se préparer pour une pulvérisation des écoles. Et, il n’en fallait pas plus… Cette folle rumeur s’est rependue dans toute la ville, créant ainsi une panique généralisée. Les parents d’élèves ont aussitôt rallié les écoles publiques et privées, à la recherche de leurs enfants.

Lire

Manifestation contre l’impunité en Guinée

12 février 2015 à 11 11 55 02552

Mme Sow Moussa Yéro Bah, journaliste et président de l'ONG, Femmes Développement Et Droits Humains en Guinée,L’ONG « Femmes Développement Et Droits Humains en Guinée » constate avec amertume qu’aucune enquête sérieuse n’est menée après les nombreux assassinats dont sont victimes les citoyens guinéens dans leur propre pays.

Lire

Bah Oury sur l’assassinat de Diaouné : « Le pouvoir de Conakry applique le terrorisme d’État par des assassinats ciblés »

12 février 2015 à 9 09 32 02322

Bah Oury en EspagneTrès tôt le samedi  dernier, je suis réveillé par une funeste nouvelle: l’assassinat de Thierno Aliou DIAOUNE à Conakry.  Incrédule ,je demande à ma fille d’appeler la fille aînée de DIAOUNE pour s’enquérir de la véracité de la tragédie. Comme il fallait s’y attendre, ce n’était pas un mauvais rêve.

Lire

Flexibilité : des syndicalistes exigent la baisse du prix du carburant à 6 000 GNF le litre

12 février 2015 à 9 09 00 02002

Yamoussa Touré, COSATREG, syndicalisteC’est une unité syndicale formée de l’ONSLG, la COSATREG et la CGFOG qui vient de se faire entendre ! Une supercherie semble être dénichée entre le pouvoir et certains syndicalistes qui lui sont proches : la mesure de la flexibilité n’a pas été respectée à sa juste valeur et les pauvres travailleurs guinéens sont lésés par rapport aux autres de la sous région.

Lire

Tougué : La 2ème malade sortie guérie du CTE de Coyah, le contact de Bissau retrouvé et suivi…

12 février 2015 à 0 12 54 02542

Ministère de la Santé, contrôle d'EbolaUne bonne nouvelle pour Fogo, dans la sous-préfecture de Fatako, préfecture de Tougué. La deuxième femme malade d’Ebola, Saoudatou Diallo, qui restait au centre de traitement d’Ebola de Coyah après le décès de sa maman, est sortie guérie, hier mardi 10 février 2015, a appris le correspondant de Guineematin.com è Koïn, préfecture de Tougué.

Lire