militairesLes militaires retraités et veuves de Guinée sont fâchés. Ils ne sont ni contents de leurs conditions de traitement ni des déclarations du ministre actuellement délégué à la Défense, l’avocat maître Kabélé Camara dont ils prétendent connaître mieux les armes.

C’est au cours d’une conférence de presse animée ce lundi 23 février 2015 que le Syndicat National des Militaires Retraités et Veuves de Guinée (S.N.M.R.V.G.) a rendu public une plate forme de revendication et menacer de prendre la rue, marcher avec les armes…

Le Syndicat National des Militaires Retraités et Veuves de Guinée (S.N.M.R.V.G.) est une structure des militaires retraités du 31 décembre 2011, qui ont  mis en place un syndicat, le 22 mai 2014, à la bourse du travail. Ils se sont affiliés à la CNTG pour pouvoir demander des mesures d’accompagnement et les droits dans la sureté.

Dans cette plate forme de revendication, lu ce lundi 23 février 2015 par le lieutenant Colonel Jean Dougo GUILAVOGUI, secrétaire général dudit syndicat, les revendications se résument ainsi qu’il suit :

« La création d’un secrétariat d’Etat de militaire retraités à la présidence de la République qui assurerait la tutelle et l’administration des militaires retraités et veuves de Guinée. Cette structure sera dotée d’un statut et des attributions fortes lui permettant spécifiquement de servir d’interlocuteur direct du SNMRVG et d’interface auprès de l’Etat. La perception des mesures d’accompagnement par les militaires admis à faire valoir leurs droits à la retraite et de sécurité conformément au Décret : D/2011/No 302/ PRG/ SGG/11 du décembre 2011. L’augmentation (l’amélioration) des pensions de retraite et de reversions aux taux, période allant de 1952 au 03 avril 1984 à 200%, du 03 avril 1984 au 23 décembre 2008 à 100%, de décembre 2008 au 31 décembre 2011 à 50%. La réhabilitation et le règlement des droits et avantages aux officiers généraux conformément aux statuts des militaires. Le paiement de la pension de réversion aux veuves en application du décret N° D : 2010/009/PRG/SGG/10 du 25 février 2010 portant transfert des paiements des pensions militaires, des réversions et du minimum vital militaire dans les garnisons. La nomination des comptables payeurs par préfecture pour ainsi parer aux difficultés liées à la perception des pensions à l’intérieur du pays. Payer à temps des pensions militaires et au même moment que les fonctionnaires de l’administration publique ; payer des médailles, des primes et autres en reconnaissance des valeurs militaires en raison de service  spécial rendu à la Nation ».

Selon lui, à l’absence de dialogue constructif, les militaires et retraités de Guinée useront de tous les moyens légaux pour défendre et préserver le contenu de cette plate forme de revendication.

Yacine Sylla pour Guineematin.com

Tel : (224) 628 71 71 56

 Erratum : la marche du syndicat des militaires retraités et veuves sera sans armes

Contrairement ce qui vient d’être annoncé ci-haut par notre reporter du côté de la maison de la presse, le syndicat des militaires retraités et veuves de Guinée a plutôt menacé de marcher « sans armes » et non « avec armes ».

C’est en voulant « démentir » des propos du ministre délégué à la Défense nationale qui les aurait accusé de vouloir marche « avec des politiciens et avec des armes » que le syndicat des militaires retraités et veuves a tenu à faire cette précision aux journalistes : « Nous ne marchons pas avec les politiciens, ni avec les arme, parce nous connaissons l’arme plus celui même qui le dit », a notamment dit monsieur Sékou SAGNO, secrétaire administratif dudit syndicat.

Guineematin.com présente ses excuses à ses respectables lectrices et lecteurs pour cette erreur qu’il fallait éviter de commettre.

Nouhou Baldé 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin