Kankan : l’assassinat d’un homme a troublé la ville

Kankan, Palais de justiceLa ville de Kankan a été paralysée ce lundi suite à l’assassinat d’un homme d’une soixantaine d’années. L’une de ses femmes où le mari a passé la nuit est soupçonnée par le public qui voulait venger le défunt.

Le crime a été perpétré au quartier Morioulen, dans la commune urbaine de Kankan, la nuit dernière (dimanche au lundi 02 mars 2015). Le corps de la victime a été trouvé dans la chambre conjugale où il dormait avec une de ses épouses, a appris le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Selon les premiers témoignages, ce sont les pleurs de l’épouse qui ont alerté le voisinage. Selon les constats effectués sur place, dans la chambre, il a été trouvé deux (2) blocs de pierres, puis un marteau dissimulé sous le lit conjugal. Le plafond de la maison était aussi défoncé. Mais, ni les tôles encore moins la porte ou les fenêtres n’ont été défoncées.

Kankan, marché centre Les forces de sécurité sont intervenues et ont mis madame Magasouba en garde à vue à la sureté de Kankan pour des fins d’enquête.

Ce crime avait entrainé un mécontentement de la population qui en voulait absolument à la femme de la victime, car pour elle c’est cette femme qui est responsable de l’assassinat de monsieur Mory Kaba. C’est pourquoi, un cordon de sécurité a été rapidement érigé autour de la sureté, de la gendarmerie et de la police de Kankan pour éviter toute éventuelle attaque des manifestants sur les édifices publics.

A rappeler que cette femme est mariée au défunt Mory Kaka depuis plus de 20 ans. Monsieur meurt ainsi, laissant derrière lui une autre veuve et plusieurs enfants, parmi lesquels dames Magassouba n’a aucun.

De Kankan, Mamadou Sounoussy Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224 622 398 283)

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS