Sidya Touré face au correspondant de Guineematin à N’zérékoré : « Nous allons rectifier le discours » (avec l’audio)

Sidya Touré, président de l'UFR, députéArrivé à N’zérékoré dans la soirée du mercredi 06 mars 2015, cette délégation a été reçue par le bureau de la coordination régionale à sa tête monsieur Cécé  Loua, ancien maire de la ville de N’zérékoré, à l’hôtel Golo dans le quartier Tilépoulou à 20 mètres de la résidence du préfet. Dans la même nuit, le président Sidya Touré a eu un entretien avec les responsables locaux de son parti, mais aussi quelques membres de l’UFDG.

Cette visite de travail, après l’étape de Kissidougou, a eu lieu finalement hier, vendredi 06 mars  2015, avec la visite du patriarche, le doyen Hazaly dans le quartier Dorota.

Interrogé par le correspondant de Guineematin.com à N’zérékoré, le président Sidia Touré, a expliqué l’objectif de sa visite par l’importance d’avoir un contact direct avec les populations à la base.

«J’ai voulu, en dehors de tout meeting et autres, avoir un contact direct avec les structures du parti, mais également les structures sociales des districts, communautés rurales et urbaines que j’ai traversés. Cela m’a permis de toucher du doigt certaines réalités que vous ne pouvez pas constater dans le cadre du meeting ou les gens se déplacent en masse. Ce contact direct est également une manière de mieux rectifier le discours que nous allons faire vis-à-vis de nos compatriotes…», a dit le patron de l’Union des forces républicaines.

A en croire Sidya Touré, le plus important était de venir face aux militants pour leur donner l’opportunité non pas d’entendre le leader, mais d’être entendus du leader. « Nous avons eu l’opportunité d’écouter directement leurs réoccupations non pas à travers des slogans et autres, mais à travers leurs propres conditions de vie qu’ils ont eu a m’expliquer, des fois tardivement la nuit ».

Sur l’importance d’une telle stratégie, le patron des Républicains parle d’une meilleure orientation du programme et du discours de son parti pour l’adapter à la situation de 2015.

Enfin, Sidya Touré dit être soucieux de la souffrance des populations à la base ! « Partout où je suis passé, l’idée essentielle a tourné autour des difficultés, du vécu quotidien, de la misère ambiante et surtout du manque de perspectives. Les gens nous l’ont clairement exprimé, ils ont également compris partout où on est passé que depuis  4 ans, la dégradation de leur situation est effective », rapporte le président de l’UFR, appelant les populations de N’zérékoré à se mobiliser.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter l’audio de l’entretien que le président de l’UFR a accordé au correspondant de Guineematin.com à N’zérékoré :

De N’zérékoré, Saïd Kourouma pour Guineematin.com

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS