Faya Milimono, Mouctar DialloL’opposition républicaine devait dévoiler toute sa stratégie qu’elle allait mettre en exergue dans les prochains jours face au chronogramme électoral. Les leaders politiques guinéens avaient promis de le faire au cours d’une conférence de presse qui allait se tenir ce lundi 16 mars 2015 à Coléah. C’est  à la dernière minute, lorsque la salle  était déjà pleine de journalistes, qu’on a annoncé le report sine die.

Selon la version officielle, l’absence des grands leaders de l’opposition tels que Cellou Dalein Diallo, qui est rentré tardivement la nuit, Sidya Touré et Lansana Kouyaté (toujours à l’étranger) serait la raison de ce report.

Présents à la maison de la presse, Mouctar Diallo président des Nouvelles Forces Démocratique et Dr. Faya Milimono, tous venus pour assister à cette rencontre, ont été obligés de se retourner en dissimulant la honte de rentrer sans se faire filmer.

Mouctar Diallo président des NFD parlant avec certains journalistes, à la devanture de la cours, s’est dit surpris de ce changement de programme car selon lui aussi n’a été informé qu’à la dernière minute.

« C’est le porte-parole de l’opposition Aboubacar Sylla qui vient de m’enformer sur ce report par un coup de fil. » nous a laissé entendre le président des NFD.

Interrogé sur ce report de la conférence de presse,  Dr. Faya Milimono a tout simplement rejeté les journalistes ‘’affamés’’ de nouvelles. « Je veux manger… », a opposé le patron du Bloc libéral, prenant la direction de la cantine…

Un journaliste a estimé que ce n’est pas la faim qui pousse le leader du BL, à l’heure où on aurait dû ouvrir la conférence de presse, de fuir les médias ! « Faya ne veut pas tenir ici des propos qu’il risque de regretter. Il doit être tellement frustré de laisser tout pour venir poiroter inutilement… », a fait observer notre confrère.

Bref, certaines sources ont laissé entendre que le report de cette conférence de l’opposition serait lié à la conférence annoncée par le président de la République, Alpha Condé, prévue pour demain, mardi 17 mars 2015. D’autres parlent de division au sein de l’opposions sur le sujet de la suspension de la participation des députés à l’Assemblée nationale.

De retour de la maison de la presse, Aissatou Diallo, Yacine Sylla pour Guineematin.com

Tel : 621 82 08 53

 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin