Marie Claire, gauche de la 1ère dame américaine) et les autres récipiendairesPrésidence guinéenne : Lors de sa conférence de presse du 17 mars dernier, le Président Alpha Condé a évoqué le courage de Marie Claire Tchecola, cette infirmière guinéenne de l’hôpital Donka, guérie d’Ebola et qui mène un combat contre la stigmatisation des personnes guéries d’Ebola. Marie Claire recevant son prix au département d'EtatElla a été félicitée le 7 mars, par la Première Dame américaine, Mme Michelle Obama, après sa réception du prix du Courage féminin 2015 du Département d’Etat, dans la salle de réception diplomatique de la Maison Blanche.

Marie Claire et son prixEn Juillet 2014, Marie Claire Tchecola a contracté le virus Ebola en traitant une patiente gravement malade. Consciente de son état, elle s’est faite admise dans un centre de traitement et en est sortie complètement guérie.

Elle retournera à son travail mais subira là une stigmatisation à peine voilée. Elle sera également expulsée de la maison qu’elle louait pour cause… d’Ebola, malgré qu’elle ait été déclarée complètement guérie.

Depuis lors, elle a entrepris un combat contre la stigmatisation des victimes d’Ebola.

« Pour son plaidoyer sans faille pour la prévention d’Ebola et la protection de ses survivants », elle a été honorée du titre de Femme de courage 2015.

Le bureau de presse de la présidence de la République

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin